Espace/Paysage (1)

garrowby-hill1998
David Hockney, Garrowby Hill, 1998
Huile sur toile,152 x 193 cm

Comment donner une impression de profondeur ?

/Paysage :
N.Masc.
A _Vue d’ensemble, qu’offre la nature, d’une étendue de pays, d’une région.
_P. ext. / Vue d’ensemble d’un endroit quelconque (ville, quartier, etc.). Paysage urbain.
B _BEAUX-ARTS : Tableau dont le thème principal est la représentation d’un site généralement champêtre, et dans lequel les personnages ne sont qu’accessoires.

/Questionnement :

_Que voit-on ?
Arbres, collines, bâtiments, édifices, personnage … ?

_Comment les éléments sont organisés ?
> Quels sont les différents plans de votre paysage ?
1er plan : Ce qui paraît le plus proche du spectateur.
2nd plan : scène intermédiaire.
Arrière-plan ou lointain : ce que l’on aperçoit à l’horizon, le plus loin du spectateur.
> Quelles sont les grandes parties de votre paysage ? (groupements d’objets, de personnages, de végétaux, parties vides….)

_Comment donner l’impression de profondeur dans un tableau ?
> Taille des objets et personnages (perspective linéaire)
> Netteté / flou : les éléments principaux de la scène sont nets et occupent le premier ou second plan, tandis que les éléments très éloignés sont estompés et flous, comme ils le seraient pour notre oeil dans la réalité perçue.
> Couleurs : celles-ci sont utilisées de façon à suggérer l’espace, soit selon un système précis de « plans-couleurs » (premier plan en brun, second plan en vert, arrière-plan en bleu), soit plus souplement par une gradation des tons, du plus foncé et du plus dense pour le premier plan au plus clair et lumineux pour les lointains.

/Définition :

_Perspective atmosphérique : ce système de perspective utilise les couleurs, ainsi que la netteté et le flou, pour signifier la profondeur de l’espace. Il peut constituer le système principal de perspective ou compléter la perspective linéaire, notamment pour la représentation des lointains.

/Référence :

_Caspar David Friedrich (1774_1840)
paysage-du-riesengebirge
Paysage du Riesenbirge / paysage du massif des Géants, 1810-11,
Huile sur toile, 45 x 58,3 cm, Moscou, musée Pouchkine.
merdeglaces
La mer de glaces, 1824,
Huile sur toile, 96,7 × 126,9 cm, Hambourg.

_David Hockney (1937_…)
david-hockney-pool-with-two-figures-1971
Pool with two figures, 1971,
Huile sur toile, 214×304,8 cm

/Remarques sur le format :
La quasi-totalité de la peinture occidentale de paysage adopte un format rectangulaire horizontal, qui correspond à la vision d’ensemble que requiert la contemplation d’un paysage.
C’est d’ailleurs ce qui explique qu’on parle de « format paysage » pour les mises en pages horizontales et de « format portrait » pour le format vertical (effectivement adapté à la peinture de portrait)…
Tant que les paysages étaient peints en atelier, leurs formats étaient généralement grands, à l’exception toutefois des paysages hollandais, d’un format souvent plus modeste, adapté à la taille des intérieurs bourgeois auxquels ils étaient destinés. À partir du moment où les toiles ont été peintes en plein air, les peintres ont adopté des formats réduits, de façon à transporter facilement les toiles “sur le motif”.

/Vocabulaire :

Paysage / Cadrage serré / Cadrage large / vue panoramique / perspective atmosphérique
ligne d’horizon / netteté / flou / tons / nuances.

/Compétences travaillées :

_EP2 : Représenter une oeuvre d’art observée (transcription des éléments caractéristiques de l’oeuvre sous forme de croquis) : David HOCKNEY, Pool with two figures, 1971.
_A1 : Décrire une oeuvre d’art en utilisant un vocabulaire spécifique (annoter le croquis)