Matière numérique_1

a matrix of colourful computer pixels from a vibrant pattern

> Comment le hasard peut questionner le numérique et devenir un partenaire créatif ?

Modelez la matière numérique

/Référence _ Le hasard dans l’art

hasard : Le hasard exprime l’incapacité de prévoir avec certitude un fait quelconque. Ainsi, pour éclairer le sens du mot, il est souvent dit que hasard est synonyme d’imprévisibilité.

1_ Marcel DUCHAMP

3stoppages-étalon1913_14
3 Stoppages-étalon, “hasard en conserve”, Détail des 3 caissons,1913-1914/1964

C’est la première fois qu’un artiste revendique le hasard dans ses productions.
« Cette expérience fut faite en 1913 pour emprisonner et conserver des formes obtenues par le hasard, par mon hasard ». En effet, l’artiste a laissé tomber sur des panneaux peints en bleu de Prusse, depuis une hauteur d’un mètre, trois fils d’un mètre chacun. Duchamp immortalise ce geste en réalisant trois règles en bois d’après le dessin formé par les fils.
Il obtient un « gabarit du hasard ».

2_ Hans ARP

rectangleselonlesloisduhasard1916
Rectangles selon les lois du hasard, 1916, Collage de papier sur carton, 25,30 x 12,50 cm

” Dans son atelier du Zeltweg, Arp avait longuement travaillé sur un dessin. Insatisfait, il finit par déchirer la feuille, en laissant les lambeaux s’éparpiller par terre. Lorsque, après quelque temps, son regard se posa par hasard sur les morceaux gisant au sol, il fut surpris par leur disposition qui traduisait ce qu’il avait vainement essayé d’exprimer auparavant. Combien signicatif, combien expressif était cet étalement. Ce qu’il n’avait pas réussi plus tôt, malgré tous ses efforts, le hasard, le mouvement de la main et celui des morceaux de papier flottants s’en étaient chargés. En effet, l’expression y était. Il considéra cette provocation du hasard comme une «providence» et se mit à coller soigneusement les morceaux dans l’ordre dicté par le hasard. ”

RICHTER Hans, Dada-art et anti-art, Bruxelles, ed. de la connaissance, 1965.

Ici, la notion de hasard pur disparaît au profit d’un hasard apprivoisé et mécanique assimilé à l’aléatoire. L’opération se déroule dans un système maîtrisé mis en place par l’artiste selon des choix préétablis. Seule la résultante sera formellement incontrôlable.

“La chute dont procèdent à la fois Trois stoppages-étalon et les collages selon les lois du hasard rappelle l’origine arabe du mot hasard: «az-zahr», qui signifia dé, puis jeu de dés » Selon Pierre Saurisse « Soumettre le fil et les papiers aux lois de la gravité afin d’obtenir un résultat imprévisible relève d’un principe analogue à celui consistant à jeter un dé.
La chute est pour Duchamp et Arp un moyen distancié de ne pas choisir l’une des facettes d’un ensemble de possibilités qui en compte bien plus que six. ”

SAURISSE Pierre,La mécanique de l’imprévisible : art et hasard autour de 1960, ed. Harmattan, 2007

3_ Simon HANTAÏ

en 1960, il commence à plier la toile et, par conséquent, à peindre en aveugle, il provoque le hasard dans le tracé des formes et la répartition des couleurs.

Hantai_action
Hantai_nouer
simon_hantai_tabula_d5322541g
Tabula, acrylique sur toile, 1980

 

/ L’image numérique

Sur vos différents écrans (ordinateur/tablette/téléphone…) l’image numérique se présente sous l’aspect d’un tableau à deux dimensions de points élémentaires lumineux et colorés — les pixels — coïncidant exactement avec un tableau de valeurs numériques attribuées à chaque pixel.

Le pixel est le plus petit élément constitutif d’une image numérique. Il fonctionne comme une sorte d’échangeur entre l’image et le nombre et permet le passage dans les deux sens de l’un à l’autre.

D’après Edmond COUCHOT et Norbert HILAIRE dans l’art numérique – comment la technologie vient au monde de l’art.

marilyn
marilynpixels2
marilynpixels3

/Document d’accompagnement :

Modelez la matière numérique / les étapes

/Notions :

hasard, pixel, code, fragmentation, répétition, superposition

/Compétences travaillées :

– EP3 : Utiliser les outils numériques pour des opérations simples à des fins de création, d’exposition
– EP4 : Expérimenter, créer des productions en usant de nouvelles technologies
– P4 : Faire preuve d’autonomie, d’initiative, de responsabilité dans la conduite d’un projet en équipe
– A2 : Établir des liens entre son propre travail, les oeuvres rencontrées ou les démarches observées
– A4 : Faire preuve de curiosité envers toutes les différentes formes artistiques